La direction de l’Immigration du Gabon ouvre une antenne en France

Actualités

La direction de l’Immigration du Gabon ouvre une antenne en France

Le Directeur de cabinet du ministre gabonais de l’Intérieur, Hervé Boukamba Mavandji a officiellement ouvert mercredi l’antenne extérieure de la Direction Générale de la Documentation et de l’Immigration (DGDI). Situé au sein de son ambassade, à Paris (France), le nouveau centre est dédié à l’établissement des passeports aux gabonais vivant en France et dans les Etats Schengen.

 

Le lancement officiel du bureau permanent de la DGDI, après de nombreuses demandes de la part des gabonais vivant au sein de l’UE, a été orchestré par le ministre gabonais de l’Intérieur, Pacôme Moubelet Boubéya qui a fait le déplacement de Paris. La cérémonie a eu lieu au siège de l’Ambassade du Gabon en France situé au 26 bis avenue Raphael 75016 Paris en présence de l’Ambassadeur Haut Représentant du Gabon en France Germain Ngoyo Moussavou, du Commandant en Chef des Forces de Police Nationale le Général de brigade Clotaire Thierry OYE ZUE, du Secrétaire Permanent de la Haute Autorité de l’Aéroport de Libreville le Général de brigade Antoine Francis MBOU et du Directeur Général de la Documentation et de l’Immigration (DGDI) le Général de brigade Célestin EMBINGA LOURY.

 

Le ministre de l’Intérieur, de la Décentralisation, de la Sécurité et de l’Hygiène publiques vient d’ouvrir une nouvelle page de l’histoire pour les Gabonais vivant en France et dans l’Union européenne (UE). Le lancement officiel de la délivrance des passeports biométriques pour les Gabonais de France vient mettre un terme aux tracasseries inhérentes au renouvellement de passeports et autres documents officiels confectionnés par la DGDI. Avant la mise en œuvre de cette convention, les Gabonais d’Europe avaient l’obligation de revenir au pays pour les renouveler, avant la date d’expiration. Et quand ils ne revenaient pas, la DGDI se trouvait dans l’obligation d’envoyer, chaque année, une mission à Paris pour cette opération. La délocalisation de ce service de la police soulagera près de 6000 gabonais vivant en France et dans d’autres pays européens.

 

Après les discours d’usage et la remise des passeports à quelques compatriotes, l’Ambassadeur Haut Représentant du Gabon en France a procédé à l’installation du premier responsable de cette antenne extérieure, le Capitaine Paterne ONTSAGHA. Il faut rappeler que ce lancement officiel intervient au lendemain de la signature d’une Convention avec l’Imprimerie Nationale de France qui lui confère la maintenance de la Plateforme Informatique de la Direction Générale de la Documentation et de l’Immigration qui servira à la production des titres sécurisés pour nos compatriotes (Passeports et cartes de séjour biométriques).

Journaliste reporter d’images en Afrique centrale pour la télévision française, François Jamet couvre également l’actualité à l’écrit, dans les colonnes de grands médias. En plus de ces activités, il est aujourd’hui rédacteur en chef de le-gabon.net.

0 Comments

Donner son avis