La Chine et le Gabon signent des nouveaux accords de financement à Johannesburg

Economie

La Chine et le Gabon signent des nouveaux accords de financement à Johannesburg

Le sommet Chine-Afrique qui s’est tenu du 4 au 5 décembre 2015 à Johannesburg en Afrique du Sud a débouché sur la signature de deux accords entre le Gabon et deux structures bancaires chinoises à savoir l’Industrial Commercial Bank of China (ICBC) et Exim Bank. Ces deux textes encadreront le dérouler d’entreprises de travaux publics d’envergure sur le sol gabonais.

 

La Chine et le Gabon ont signé deux nouveau contrats de collaboration vendredi à Johannesburg en Afrique du sud. Ces accords de prêt entre l’Industrial Commercial Bank of China (ICBC), Exim Bank, et la République Gabonaise portent sur la construction des stades de Port-Gentil et d’Oyem. Le Ministre gabonais de l’Economie a en outre négocié un partenariat avec Exim Bank permettant d’accélérer la construction du tronçon Mbega-Farasol, linéaire de 117 kilomètres.

 

Ces accords de prêt rentrent dans le cadre du financement du Schéma Directeur National des Infrastructures (SDNI), axe structurant de la politique de l’émergence du Chef de l’Etat. Politique qui vise notamment à doter le Gabon d’infrastructures de qualité répondant aux normes internationales et pouvant contribuer à dynamiser l’économie régionale.

 

Les futurs stades dont la construction sera assurée par ces accords affichent une capacité d’accueil évaluée à 20.000 places pour le premier (Port-Gentil) et 20.500 places pour le second (Oyem). Le Gabon, déjà co-organisateur de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) avec la Guinée équatoriale en 2012, abritera l’édition 2017 du rendez-vous du football africain. Les accords de financement signés avec la partie chinoise permettront de mener à bien les projets de construction des deux sites sportifs prévus pour accueillir les premiers matchs tests de la compétition.

 

En outre, à l’occasion de la troisième édition du marathon du Gabon qui s’est déroulé le weekend dernier à Libreville, trois équipes cynotechniques de la société Gallice ont été déployées durant tout l’évènement. Elles ont pu évaluer les besoins pour la compétition à venir, où elles seront amenées à assurer la sécurité. L’engagement de Gallice aux côtés des autorités gabonaises à l’occasion de grands évènements est déjà ancien, puisque la société française avait accompagné la Coupe Africaine des Nations en 2012.

Journaliste sportif pour les pages football, tennis et basket de journaux français, Nicolas Mukanga s'intéresse aussi de près à la vie de son pays d'origine, le Gabon, sur lequel il décide de lancer un pure player courant 2015, en compagnie de François Jamet.

0 Comments

Donner son avis