Le Gabon et le Maroc signent un protocole d’accord sur le médicament

Actualités

Le Gabon et le Maroc signent un protocole d’accord sur le médicament

Le Gabon et le Maroc ont tous deux signé le 12 décembre 2015 un protocole de Coopération sur l’expertise et le savoir-faire dans le domaine du médicament et des produits de Santé, à l’issue de des premières assises nationales du médicament et des produits de Santé à Rabat.

 

Le protocole paraphé par le 1er vice Premier ministre du Gabon, en charge de la Santé, Paul Biyoghé Mba et le ministre marocain de la Santé, El Hossein El Ouardi, en présence de M. Abdu Razzaq Guy Kambogo, ambassadeur du Gabon près le Royaume du Maroc, vise à la mise en place d’un partage d’expérience et d’expertise dans la fabrication des médicaments et consommables de santé pour une durée de cinq ans. Il opère le rapprochement entre l’Initiative nationale pour le Développement Humain (INDH) du Maroc et la Stratégie d’Investissement Humain au Gabon (SIHG).

 

Organisées sous le thème « La politique pharmaceutique nationale : cadre commun pour garantir l’accès équitable aux médicaments et produits de santé », ces assises du médicament et produits de santé avaient, avant tout, pour objectifs d’identifier et optimiser les pistes de coopération « sud-sud » dans le domaine pharmaceutique. Le secteur pharmaceutique marocain compte 45 unités industrielles de production qui assurent plus de 65% des besoins nationaux en médicaments, pour un chiffre d’affaires global de 50 milliards de dirhams (environ 2536 milliards de francs). S’y ajoutent une cinquantaine de grossistes répartiteurs qui alimentent quelques 10 000 officines privées. Près de 10% de la production marocaine est exportée, notamment vers les pays subsahariens.

 

A travers cet accord, le Gabon entend bénéficier de l’expertise et du savoir-faire marocains dans le domaine du médicament et produits de santé. Ainsi, le Maroc va appuyer le Gabon sur la formation et l’assister au niveau du laboratoire national de santé et sur l’élaboration et la mise en place d’un système de management de la qualité. L’accord vise également la formation des cliniciens gabonais pour la prise en charge et le transport médicalisé des urgences médicochirurgicales, obstétricales et néonatales. Un comité composé des représentants gabonais et marocain sera mis en place afin d’assurer la coopération, le suivi, et l’évaluation des actions convenues dans le cadre de cette coopération.

Journaliste reporter d’images en Afrique centrale pour la télévision française, François Jamet couvre également l’actualité à l’écrit, dans les colonnes de grands médias. En plus de ces activités, il est aujourd’hui rédacteur en chef de le-gabon.net.

0 Comments

Donner son avis