Un salaire de 100 000 francs par mois promis par Ali Bongo aux agriculteurs

Emploi

Un salaire de 100 000 francs par mois promis par Ali Bongo aux agriculteurs

Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba a annoncé le versement des salaires aux agriculteurs dans le cadre du programme la Gabonaise des réalisations agricoles et des initiatives des nationaux engagés (Graine).

Lors de sa visite d’une coopérative dans la province l’Ogooué Lolo au sud-est du pays, le Chef d’Etat a promis de verser 100 000 francs par mois, à partir de février 2016, aux agriculteurs faisant partie du programme Graine. Cette allocation sera versée sous forme d’avance et sous certaines conditions qui seront précisées avant le mois de février. Elle permettra aux producteurs de financer leurs activités avant leurs premières récoltes.

Outre l’annonce des salaires, Ali Bongo a remis des agréments et des titres fonciers aux membres des coopératives d’Ogooué Lolo. Ceci dans l’ensemble des actions prévues par le programme Graine, lancé depuis décembre 2014.

Pour rappel, l’initiative cherche à résoudre un problème alimentaire et gagner en autosuffisance alimentaire du pays, étant donné que chaque année le Gabon paye 300 milliards de francs pour les produits alimentaires importés. Alors, le « retour à la terre » est indispensable, selon le président, car il permettra de lutter contre la dépendance de l’étranger, mais aussi de créer nouveaux emplois. « Un véritable projet de développement qui met l’accent sur la valorisation du capital humain que représente le peuple gabonais », résume Ali Bongo.

Depuis le démarrage, le projet s’est étendu sur 4 provinces gabonaises : l’Ogooué Ivindo, le Woleu-Ntem, la Ngounié et l’Ogooué-Lolo. En chiffres, cela fait 1 000 hectares de terres préparées pour la culture de la banane, du piment, du manioc et des tomates et compte environ 9 000 adhérents. C’est aussi 670 hectares de terres agricoles qui sont cultivés par les coopératives créées dans le cadre de la Graine. 

Le programme prévoit également un pilier formation : dans le cadre d’accompagnement et d’insertion, 2 500 agriculteurs gabonais seront envoyés en Malaisie pour se former à des meilleurs techniques agricoles. Le premier groupe de 54 élèves a déjà suivi le stage de 4 mois dans le pays d’Asie du Sud-Est. D’autres agriculteurs partiront au Maroc pour une formation de manipulation avec des machines agricoles. 

Le projet a déjà nécessité le volume d’engins lourds supérieur à celui nécessaire pour la construction du Transgabonais, et est devenu ainsi « le plus grand chantier de notre pays après celui du chemin de fer », selon Ali Bongo. Le contrat d’achat de 470 bulldozers a été signé avec le groupe Caterpillar. Le premier lot de 31 tracteurs et 9 tractopelles est arrivé à Libreville le 19 novembre dernier, le reste sera livré progressivement, par tranches de 30 machines toutes les 6 semaines environ. Le travail avec le nouvel équipement permettra de créer en plus 200 emplois directs et indirects.

Pour rappel, le programme est ouvert à tous les Gabonais âgés minimum de 21 ans qui veulent rejoindre une coopérative agricole et se garantir ainsi un salaire immédiat. Il s’agît des membres des coopératives déjà existantes, aussi bien que d’exploitations individuelles.

Journaliste reporter d’images en Afrique centrale pour la télévision française, François Jamet couvre également l’actualité à l’écrit, dans les colonnes de grands médias. En plus de ces activités, il est aujourd’hui rédacteur en chef de le-gabon.net.

0 Comments

Donner son avis