Airtel Gabon lance un programme de formation de la jeunesse aux TIC

Actualités

Airtel Gabon lance un programme de formation de la jeunesse aux TIC

Le vice premier ministre en charge de la formation professionnelle et de la réinsertion des jeunes, Flavien Nzengui Nzoundou a lancé officiellement le 11 janvier dernier le programme « Former ma Génération : Gabon 5000 », initié par Airtel Gabon. Ce programme vise à former 5000 jeunes gabonais dans les métiers des nouvelles technologies de l’information et de la communication et à l’entrepreneuriat.

 

L’opérateur de téléphonie mobile Airtel a procédé le 11 janvier 2016 au lancement de la seconde phase du programme « Former ma génération : Gabon 5000 au Lycée Nzeng Ayong, à Libreville. Le programme expérimenté avec l’appui technique de l’UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l’Education, la science et la Culture) depuis 2014 dans les différents centres de formation mis en place a coûté 2. 135. 000 000 FCFA. Il formera durant trois ans 5000 jeunes gabonais à l’utilisation et à la maîtrise des TIC, de l’entrepreneuriat, des techniciens audiovisuels à la radio et à la télévision numérique.

 

La formation est dispensée dans sept filières : Opérateur de saisie informatique ; assistant Helpdesk ; assistant maintenance informatique ; assistant web/multimédia ; assistant aide comptable ; assistant réseau informatique, ainsi qu’assistant graphiste. Elle est sanctionnée par l’obtention d’une attestation d’initiation informatique ou d’un Certificat d’assistant support IT (CAS IT). Le programme prévoit également la formation à distance, l’accompagnement des jeunes à l’entreprenariat et aux métiers TIC par des bourses de formation dans les domaines spécialisés.

 

Le Directeur Général d’Airtel Gabon, Heiko Schlittke, a expliqué les motivations derrière ce projet : « Nous avons décidé de soutenir les efforts du gouvernement, dans la vulgarisation des TIC auprès de la jeunesse gabonaise. Étalé sur 3 (trois) ans, ce programme est mis en place à Libreville et dans tous les chefs-lieux des neuf provinces que compte le Gabon », avant de poursuivre « Airtel s’est donné comme mission d’offrir des technologies et des services innovants, de première classe mondiale, sûrs et faciles d’utilisation afin de connecter l’Afrique au monde à travers l’Internet. »

 

Dans un monde qui se mondialise, en particulier au Gabon où le gouvernement a fait le choix du numérique, cette initiative n’est pas anodine. Au nom du gouvernement, le ministre de l’éducation nationale, Florentin Moussavou, a tenu préalablement à saluer la finalisation de cette œuvre sociale qui est à mettre à l’actif du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba. « En effet, ce projet intègre la vision du Président de la République, Ali Bongo Ondimba qui place la formation de la jeunesse au rang des priorités, et dont le leitmotiv, en l’occurrence, a toujours été d’affirmer que le Gabon émergent est en marche. »

 

Journaliste reporter d'images en Afrique centrale pour la télévision française, François Jamet couvre également l'actualité à l'écrit, dans les colonnes de grands médias. En plus de ces activités, il est aujourd'hui rédacteur en chef de le-gabon.net.

0 Comments

Donner son avis