Axione Gabon assurera la délégation de service public numérique

Economie

Axione Gabon assurera la délégation de service public numérique

L’opérateur français Bouygues Energies & Services, vient d’annoncer le début des activités commerciales de sa filiale Axione Gabon ce jeudi 21 janvier.La filiale gabonaise assurera le contrat de Délégation de Service Public numérique signé par la compagnie française avec la Société de Patrimoine des Infrastructures Numériques (SPIN). Le contrat prévoit notamment l’exploitation technique et commerciale des infrastructures optiques nationales et internationales du Gabon, ainsi que leur maintenance.

 

En qualité d’opérateur de gros, Axione Gabon sera l’interlocuteur unique avec tous les opérateurs et fournisseurs d’accès Internet, et se chargera des infrastructures de l’Etat, dont notamment le câble international sous-marin Africa coast to Europe (ACE), le câble sous-marin national entre Libreville et Port-Gentil et la liaison optique terrestre traversant le pays d’ouest en est.

 

Selon Pierre-Éric Saint André, Directeur Général de Power Telecom Afrique de Bouygues Energies & Services,  « l’objectif est de sécuriser les communications internationales et la connectivité à l’internet au Gabon, et de dynamiser le développement de l’internet haut débit fixe et mobile auprès des populations et des entreprises du pays ».

 

Le patron de Power Telecom Afrique a confirmé devant les invités renommés présents à la cérémonie de lancement, dont le ministre de la Poste et des Télécommunications du Gabon, le secrétaire général du ministère de l’Économie numérique, et le président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (Arcep), l’expertise de sa compagnie permettant d’assurer la mission confiée : « Cette implantation sur le territoire gabonais confirme la capacité d’Axione à exporter son savoir-faire acquis en France dans la gestion d’infrastructures publiques depuis plus de 10 ans ».

 

Axcele Kissangou Mouélé, Directeur Général de SPIN, a affirmé de son côté que la cérémonie « marque la volonté du gouvernement gabonais de renforcer le partenariat public privé ». Actuellement, la société compte déjà 11 employés, mais ce n’est que le début : dans le futur, encore une quinzaine de collaborateurs seront recrutées. Pierre-Éric Saint André promet un recrutement local et la « formation de collaborateurs ayant des profils techniques, commerciaux et administratifs » pour assurer les engagements pris par la compagnie de promouvoir «  le développement local et durable du territoire ». De même, Axione va faire appel aux PME gabonaises pour la sous-traitance des infrastructures.

 

En quelques semaines de travail, Axion Gabon a déjà signé des contrats avec six opérateurs et fournisseurs d’accès Internet pour un trafic de plus de 1,5 Gbps sur les infrastructures déléguées par la Société de patrimoine des infrastructures numériques.

 

On attend de la délégation de service public qu’elle permette « à l’ensemble des opérateurs et fournisseurs d’accès Internet d’accéder aux infrastructures optiques du Gabon dans les meilleures conditions ». En d’autres termes, elle devra assurer la compétitivité et la concurrence des prix, mais aussi réduire la fracture numérique et améliorer la qualité des services.

Journaliste reporter d'images en Afrique centrale pour la télévision française, François Jamet couvre également l'actualité à l'écrit, dans les colonnes de grands médias. En plus de ces activités, il est aujourd'hui rédacteur en chef de le-gabon.net.

0 Comments

Donner son avis