Le français Adrien Petit, champion de la 11e édition de La Tropicale Amissa Bongo

Sport

Le français Adrien Petit, champion de la 11e édition de La Tropicale Amissa Bongo

Le cycliste français, Adrien Petit de l’équipe professionnelle Direct Energie a remporté dimanche à Libreville la 11ème édition de la Tropicale Amissa Bongo 2016. Les épreuves, qui ont eu lieu entre le 18 et le 24 janvier, pour 7 étapes d’n total de 777 km sur le territoire gabonais et camerounais.

 

Le cycliste français Adrien Petit a remporté dimanche à Libreville la 11e édition de La Tropicale Amissa Bongo. Cependant, les talents du continent ont montré les crocs, et la copétition a été dure pour le vainqueur, qui a du tout donner. Ce dernier a pris le maillot jaune à l’Erythréen Tesfom Okubamariam (24 ans), premier africain amateur à l’avoir décroché dans l’histoire de la Tropicale. L’édition 2016 aura donc été en ce sens, historique, confirmant sa capacité a faire la lumière sur les jeunes talents du continent.

 

« J’étais venu d’abord pour essayer de gagner une étape et finalement, j’ai pris la course au jour le jour. Et cela m’a bien aidé, jusqu’à me dire que j’allais peut-être bien gagner le général. C’est chose faite, ça me fait plaisir », confiait le Français. Vainqueur de 3 étapes de cette édition, ce spécialiste du sprint au Contre la montre individuel a su briller dans cette épreuve d’endurance. L’équipe gabonaise en forte progression n’aura pas démérité. Le meilleur cycliste gabonais, Glenn Morvan Moulengui s’est placé en 45ème position devant certains coureurs professionnels à l’instar de Meher Hasnaoui (Skydive Dubaî) et Francisco Chamorro (Funvic Soul Cycles-Carref) arrivés respectivement à la 72ème et 68ème place.

 

« L’équipe gabonaise s’est mieux comportée par ce qu’il y a eu un nouvel entraineur et une prise en compte par le ministère. Maintenant nous ne devons pas lâcher. Nous devons solidifier l’encadrement technique. Nous devons leur donner tous les moyens nécessaires pour permettre d’avoir les meilleurs résultats les années prochaines », a indiqué au terme de la compétition le ministre des Sports Blaise Louembé.

 

Le Président Ali Bongo, présent sur la ligne d’arrivée, a tenu à féliciter les de son pays. « Les professionnels sont de plus en plus bousculés par les amateurs. Nous devons organiser ou participer à plus de compétitions pour que nos coureurs soient plus affutés au départ de La Tropicale », s’est-il enthousiasmé. « Cette épreuve a été très excitante dans le sens où jusqu’au dernier jour, l’écart n’était pas très important. »

 

0 Comments

Donner son avis