Signature d’un nouvel accord entre le Gabon et Africom

Actualités

Signature d’un nouvel accord entre le Gabon et Africom

Le ministre de la Défense nationale et le commandant en second de l’armée de terre du Commandement des États-Unis pour l’Afrique (Africom) ont signé, le 26 février courant à Libreville, l’accord relatif à l’exercice d’évaluation des compétences et de contrôle des opérations de maintien ou de soutien de la paix.

 

Nouvelle signature pour l’entrainement des forces armées africaines : pour la deuxième année consécutive, le Gabon abritera l’exercice « Central accord » après la signature de l’accord de partenariat par Mathias Otounga Ossibadjouo et le général Kenneth H. Moore Jr le 26 février. L’évènement prévu pour juin prochain, est une manœuvre militaire qui rassemble les nations partenaires et évalue les aptitudes du commandement de mission au cours d’une opération de maintien de la paix des Nations-unies.

 

Au cours de cette cérémonie à laquelle prenaient part les autorités militaires du Gabon et des Etats-Unis, la partie américaine s’est réjouie de ce que le Gabon soit une locomotive dans la mise en œuvre de ces opérations de maintien de la paix. En effet, ces exercices permettent d’installer la stabilité régionale au sein des Etats africains en augmentant l’interopérabilité, le renforcement des capacités des forces participantes et des partenariats entre les participants à l’exercice.

 

L’édition 2016 consistera à la fois à un exercice de poste de commandement et de formation sur le terrain. « Ce sont des défis à relever afin que, le moment venu, les éléments participant à ces exercices comprennent qu’ils sont au service de la paix uniquement. Ils devront également mettre à profit ces rencontres pour apprendre des partenaires de l’Otan et des USA », a déclaré le ministre de la Défense nationale.

 

Pourquoi le Gabon ? Pourquoi écrire sur ce pays ? On s'en fera une petite idée en apprenant que Céline Meriault y a vécu une partie de son enfance, et en a conservé d'excellents souvenirs. Aujourd'hui journaliste, il lui semble important de mettre un coup de projecteur sur ce pays dont on parle trop peu, bien qu'il soit sur bien des points l'un des plus avancés d'Afrique : développement durable, tourisme, entrepreneuriat, etc.

0 Comments

Donner son avis