Centre Gabon-Oregon : projet de transfert de compétences

Actualités

Centre Gabon-Oregon : projet de transfert de compétences

Le Centre Gabon-Oregon a ouvert mardi 22 mars un atelier sur la structuration de la Recherche Scientifique au Gabon. Ce projet vise à accompagner les chercheurs gabonais dans leur quête de nouveaux partenariats.

 

Le Premier ministre, Daniel Ona Ondo, a présidé ce mardi à Libreville, un atelier sur la restructuration de la recherche scientifique au Gabon et l’harmonisation des partenariats, en présence du ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Denise Mekamne. Cette initiative s’inscrit dans la continuité des travaux lancés en 2010, après les conclusions des états généraux de l’éducation et de la recherche.

 

Selon le directeur exécutif du centre, l’objectif principal de cette nouvelle activité est de « trouver des réponses et/ou d’apporter des mesures d’accompagnement, de développement et de pérennisation à la fois en termes d’impact de la recherche gabonaise et ses perspectives mais aussi en termes de partenariat, d’innovation, de transfert de technologie et de propriété intellectuelle et enfin, en termes d’organisation et de structuration de la recherche publique dans notre pays. »

 

Pour les responsables du Centre Gabon-Oregon, la plateforme est un lieu d’échanges, regroupant des représentants du monde des entreprises, de l’innovation et de la propriété intellectuelle en partenariat avec des Instituts de recherche tels que le Cenarest, les laboratoires des Universités et Grandes Ecoles, le Cirmf, le Cermel, les agences ANPN et AGEOS et avec la participation du Centre National des Œuvres Universitaires. Au programme de ces trois jours de travaux, des conférences sur les fonds de dotation au service de la recherche scientifique, les opportunités de partenariat sud-sud, la déontologie de la recherche et les financements externes.

 

Dans le cadre de la coopération, une présentation a été faite par l’ancien ambassadeur des Etats-Unis au Gabon, Eric Benjaminso, sur un modèle de partenariat ou de la diplomatie de la recherche, à travers la présentation du partenariat entre l’État gabonais et l’université d’Oregon. Ce partenariat vise un transfert de compétences. Ainsi, les enseignants gabonais auraient la possibilité d’intervenir à Oregon, aussi bien que ceux d’Oregon pourront intervenir au Gabon.

 

L’atelier a lieu dans l’immeuble Gabon Mining Logistics.

Journaliste sportif pour les pages football, tennis et basket de journaux français, Nicolas Mukanga s'intéresse aussi de près à la vie de son pays d'origine, le Gabon, sur lequel il décide de lancer un pure player courant 2015, en compagnie de François Jamet.

0 Comments

Donner son avis