Ali Bongo Ondimba à Washington Sommet sur la sécurité nucléaire

Actualités, Le Gabon vu d'ailleurs

Ali Bongo Ondimba à Washington Sommet sur la sécurité nucléaire

A Washington, hier, vendredi 1er avril, Ali Bongo Ondimba a rencontré personnalités clés de l’administration américaine et du Conseil de l’Atlantique afin de discuter les développements des partenariats politiques et économiques qui lient le continent africain aux Etats-Unis. Il s’est également illustré par lors du sommet mondial sur la sécurité nucléaire où la Corée du Nord et la menace terroriste ont dominé les débats.

 

Président de la République, Son Excellence Ali Bongo Ondimba, s’est rendu à la capitale de Etats Unis dans le cadre de sommet mondial sur la sécurité nucléaire. En marge du Sommet sur la sécurité nucléaire, organisé les 31 mars et 1er avril à Washington à l’initiative de la Maison-Blanche – auquel il est un des rares leaders africains invités – Ali Bongo a rencontré les plus éminentes personnalités de l’administration américaine. Plusieurs thèmes ont été abordés, notamment la sécurité nucléaire, la lutte contre le terrorisme, mais aussi les élections qui auront lieu au Gabon cette année.

 

Le Chef de l’Etat s’est félicité de l’excellence des relations qu’entretiennent le Gabon et les Etats-Unis depuis bientôt 60 ans. Il s’est dit en particulier satisfait de l’impact de l’African Growth and Opportunity Act (AGOA, dont le dernier Forum s’est tenu à Libreville) sur le développement des échanges intercontinentaux et sur la diversification de l’économie gabonaise. « Heureux de pouvoir échanger avec le président Obama lors d’un premier dîner de travail en amont du Sommet sur la sécurité nucléaire, à Washington. Le Gabon et les Etats-Unis partagent la même vision d’une société fondée sur l’égalité des chances et la capacité d’entreprendre de la jeunesse. »

 

Le Sommet sur la sécurité nucléaire est un rendez-vous initié par le président américain Barack Obama. Il rassemble plus de 50 chefs d’Etat et de gouvernement. Il vise à définir des moyens concrets de renforcer la sécurité des installations et des matières nucléaires à travers le monde. Afin de détecter et de prévenir les menaces du terrorisme nucléaire dans un monde de plus en plus interconnecté, Ali Bongo Ondimba a plaidé pour l’adoption d’une démarche globale fondée sur la participation et la collaboration actives de l’ensemble des nations, Etats africains compris. Pour lui, le renforcement de la coopération sécuritaire entre le Gabon et les Etats-Unis, dans les domaines de la lutte contre le terrorisme, le braconnage, le trafic de drogue et la piraterie dans les eaux du Golfe de Guinée doit être la priorité.

Journaliste reporter d'images en Afrique centrale pour la télévision française, François Jamet couvre également l'actualité à l'écrit, dans les colonnes de grands médias. En plus de ces activités, il est aujourd'hui rédacteur en chef de le-gabon.net.