La BAD prête 811 milliards FCFA au Gabon

Economie

La BAD prête 811 milliards FCFA au Gabon

La Banque africaine de développement (BAD) vient d’adopter une nouvelle Stratégie de partenariat avec le Gabon couvrant la période 2016-2020. Sur les 5 prochaines années, un apport de la BAD équivalent à 811 milliards de FCFA (1,2 milliard d’euros) est prévu pour ce pays. La nouvelle stratégie appuiera la mise en œuvre du Plan Stratégique Gabon Émergent et la Stratégie d’investissement humain du pays.

 

Une nouvelle phase de la stratégie de développement économique sera mise en œuvre par le Gabon en partenariat avec la Banque africaine de développement (BAD). Selon le communiqué, le partenariat couvrira la période 2016-2020. « Il appuiera le mise la mise en œuvre du Plan stratégique Gabon Emergent et la stratégie d’investissement humain du pays » informe-t-on à la BAD. Ce partenariat repose sur deux piliers. La diversification économique à travers le développement des infrastructures et l’amélioration du climat des affaires et le développement humain.

 

Ces ressources seront consacrées principalement à « la diversification économique à travers le développement des infrastructures et l’amélioration du climat des affaires et le développement humain ». « La revitalisation du secteur agricole, la valorisation de la filière forêt-bois, l’amélioration du cadre des investissements publics et privés, une meilleure formation professionnelle et une plus forte inclusion sociale ainsi que l’amélioration des infrastructures d’eau et d’assainissement, seront au centre des interventions de la banque dans les prochaines années », d’après Marlène Kanga, directrice régionale pour l’Afrique centrale au sein de la BAD.

 

L’adoption de cette feuille de route doit désormais être traduite en déboursements concrets, qui dépendront de l’avancée des projets proposés par le gouvernement gabonais. Une phase délicate et complexe, dans laquelle plusieurs accrocs ont été enregistrés au moment de la mise en oeuvre des précédents documents de « Stratégies de partenariat ».

 

Selon le chronogramme d’allocations financières de la Direction générale du budget et des finances publiques (DGBFIP), pas plus de 30% du budget 2016 sera alloué à l’investissement. En effet, le Gabon subit de plein fouet la baisse continue des prix pu pétrole, qui a provoqué la réduction de son budget de 25,2 milliards FCFA en 2016 par rapport à l’année dernière. Par son soutien, la Bad permettra au Gabon de maintenir un programme d’investissement public important. Il s’agit du troisième document de stratégie quinquennal adopté par les deux parties depuis 2006.

Journaliste reporter d’images en Afrique centrale pour la télévision française, François Jamet couvre également l’actualité à l’écrit, dans les colonnes de grands médias. En plus de ces activités, il est aujourd’hui rédacteur en chef de le-gabon.net.

0 Comments

Donner son avis