Nouvelle visite de chantier pour Ali Bongo

Uncategorized

Nouvelle visite de chantier pour Ali Bongo

Le président Ali Bongo s’est engagé à moderniser le pays et à le doter d’infrastructures d’envergure qui profitent à la population. C’est ainsi qu’ont été lancés les travaux du stade omnisports Omar Bongo et d’un tronçon routier le reliant au cœur de Libreville. En visite sur les chantiers, le président a pu constater que les travaux avancent à un rythme suffisant pour respecter le calendrier de la CAN 2017.

 

Comment faire d’une pierre deux coups ? La question revient sans cesse dans l’esprit des hommes politiques. La décision de construire un stade omnisports à Libreville et qui répond à tous les critères de la modernité pour ce genre d’infrastructures constitue assurément une réussite pour l’exécutif. En effet, ce stade dont la capacité d’accueil sera de 47 750 personnes sera achevé juste avant le début de la Coupe d’Afrique des Nations dont le pays hôte n’est autre que le Gabon. Un stade flambant neuf donc qui réjouira tous les amoureux de sport. Un stade qui a vocation à accueillir différentes disciplines et qui sera utilisé au-delà des rencontres de football.

 

Une nouvelle infrastructure sportive penseront certains. Oui, mais pas que car ce stade est aussi l’occasion de donner un coup d’accélérateur au développement du pays. La décision de la construire a été prise dans le cadre de l’Agence nationale des grands travaux et d’infrastructures (ANGTI) et a pour objet de moderniser les infrastructures du pays. Un sujet qui tient à cœur au chef de l’Etat qui s’est de nouveau rendu sur le site, accompagné des ministres des Travaux Publics, du Budget et celui de l’Economie. Les travaux sont terminés à hauteur de 60 % et les ouvriers présents lors de la visite présidentielle ont pu montrer toute leur mobilisation pour que le stade soit prêt pour le la CAN 2017 et même certains matchs préparatoires à compter de décembre prochain.

 

L’accès au stade Omar Bongo sera facilité par la création d’un tronçon routier long d’un kilomètre deux cents qui profitera également aux habitants du quartier en dehors des compétitions sportives. Le président s’est aussi rendu sur le chantier de l’aménagement du tronçon reliant le PK5 et le PK12 qui a déjà eu pour effet positif la création de 300 emplois directs. Là aussi, les travaux avancent à un bon rythme et laissent présager d’une meilleure qualité de vie pour tous. Le pari de la modernisation est en marche et pourrait bien être un succès si la trajectoire initiée reste la même.

0 Comments

Donner son avis