Olam Palm débute une récolte historique

Economie

Olam Palm débute une récolte historique

La société singapourienne Olam Palm vient de lancer sa récolte d’huile de palme dans sa toute nouvelle pépinière située à Mouila. Le complexe grand de 43 000 hectares a reçu la visite du chef de l’Etat qui a ramassé symboliquement le premier régime de noix d’un jeune palmier à huile. Un coup d’envoi présidentiel bienvenu pour une entreprise aux grandes ambitions.

 

Engagé il y a cinq ans, ce projet de grande plantation a vu le jour grâce à un partenariat public-privé conclu entre l’Etat gabonais et Olam. Plus grande plantation industrielle du continent, elle est située à 18 kilomètres de Mouila et aura coûté la bagatelle d’environ 300 milliards de francs CFA. Un investissement de taille pour une entreprise qui emploie désormais 5 000 ouvriers agricoles sur ce site. En tout, ce sont 1 000 hectares qui font partie de ce grand complexe, mais un peu moins de la moitié est cultivée afin de laisser reposer les terres. La gestion des sols est raisonnée et promet une culture qui donnera 250 000 tonnes d’huile de palme d’ici à 2025.

 

A l’occasion de la venue d’Ali Bongo Ondimba le 16 huin 2016, le chef de l’Etat a déclaré : « Nous sommes en train de passer d’une économie de rente à une économie de production. La transformation est importante en matière d’offre d’emploi pour nos concitoyens et nous allons poursuivre la diversification de notre économie. Ensuite rappelez-vous que c’est par des projets comme celui-ci que nous allons vraiment apporter l’égalité des chances ».

 

Le président gabonais s’est montré très enthousiaste et a même conclu sa visite en posant la première pierre d’une seconde usine de production d’huile de palme. Ce nouveau complexe devrait être achevé dès décembre et aura une capacité de production de 90 tonnes d’huile par heure à plein régime. Un autre signe de la diversification de l’économie gabonaise et de sa sortie d’une dépendance trop forte au pétrole.

0 Comments

Donner son avis