Patrice Carteron à la tête de la sélection gabonaise ?

Sport

Patrice Carteron à la tête de la sélection gabonaise ?

Qui remplacera Jorge Costa à la tête de l’équipe nationale de football ? La seule certitude pour le moment est qu’il ne sera pas reconduit à l’issue de son contrat en juillet. Les mauvais résultats l’écartent clairement du futur projet sportif et le temps presse car la CAN 2017 qui se tiendra dans le pays du perroquet gris approche à grand-pas. La rumeur fait part d’un grand intérêt de la Fédération pour le Français Patrice Carteron.

 

L’équipe de football du Gabon ne brille pas par ses exploits ces derniers temps. A tel point que les observateurs s’inquiètent à six mois de la CAN 2017. Un pays organisateur pas à la hauteur du premier événement sportif sur le continent ? Impossible pense la Fédération et tous les fans de football à travers le pays. C’est pourquoi les instances dirigeantes sont à la recherche d’un nouveau meneur d’hommes en remplacement de Jorge Costa. La mayonnaise n’a jamais prise avec l’actuel sélectionneur et le temps presse pour construire une équipe compétitive.

 

Pierre Aubame serait bien placé pour prendre les rênes de l’équipe nationale, mais une rumeur persistante propulse Patrice Carteron à la tête des Panthères. Le Français est un entraîneur apprécié sur le continent après notamment la troisième place obtenue lors de la CAN 2013 avec la sélection du Mali. Depuis, il a enrichi son palmarès en devenant champion d’Afrique des clubs avec le TP Mazembe du Congo en 2015. Ses états de service excellent sur le continent l’ont propulsé à la tête du club de première division égyptienne de Wadi Degla.

 

Toujours sous contrat, il ne sera pas aisé de débaucher le technicien français dans la mesure où il est aussi courtisé par le club saoudien d’Al Nassr dont l’offre serait très généreuse. Des discussions ont toutefois semble-t-ils déjà lieu entre la Fégafoot et Patrice Carteron. Ce dernier se serait d’ailleurs engagé à aider à l’intégration de plusieurs joueurs gabonais en Europe s’il prenait la tête de l’équipe nationale. Une bonne idée dans l’optique de faire des joueurs des athlètes à la pointe du professionnalisme.

 

L’avenir de la sélection est encore bien incertain, mais il sûr que les supporters attendent des transformations profondes afin de retrouver la fierté de porter le maillot des Panthères et de l’arborer fièrement lors de la prochaine CAN.

0 Comments

Donner son avis