Fin de la cavale pour Zakaria Benaissa, le 3e « tueur au manga »

Actualités

Fin de la cavale pour Zakaria Benaissa, le 3e « tueur au manga »

Zakaria Benaissa, condamné en 2013 par la cour d’assises de Bruxelles à 23 ans de prison pour meurtre dans le dossier dit des “tueurs au manga”, a été interpellé le 15 mai dernier à Libreville. Il avait pris la fuite durant son procès en Belgique, et était en cavale depuis lors.

 

En 2007, une affaire secoue la Belgique. Des restes humains sont découverts dans le parc Duden de Forest, et très vite, l’enquête s’oriente vers un crime inspiré par le manga « Death Note » – un manga relatant les aventures d’un meurtrier – qui lui vaudra le sobriquet d’affaire du, puis des « tueurs au manga. » Trois auteurs sont finalement identifiés puis condamnés. Mais l’un d’eux avait fui : Zakaria Benaissa. Ce dernier, condamné en 2013 par la cour d’assises de Bruxelles à 23 ans de prison, prend un vol vers Dakar au Sénégal, puis disparait ensuite des radars.

 

Il a été interpellé le 15 mai dernier à Libreville, la capitale du Gabon, sur la base du signalement international effectué par la Belgique et a été incarcéré ce 5 juillet à la prison de Forest.Il était en train de renouveler son permis de séjour gabonais. Il se croyait durant tout ce temps en sécurité pensant qu’il n’y avait pas de traité bilatéral d’extradition entre la Belgique pays et le Gabon. Il a été extradé vers la Belgique pour y purger sa peine.

0 Comments

Donner son avis