Le Gabon réintègre l’Opep

Economie

Le Gabon réintègre l’Opep

Jeudi, à Vienne, Abdalla Salem El-Badri, secrétaire général par intérim de l’OPEP, a rencontré Etienne Dieudonné Ngoubou, le ministre en charge du pétrole gabonais. Ces echanges ont permis d’officialiser la décision du Gabon de réintégrer l’organisation après 20 ans.

 

L’échéance avait été fixée à fin juin. La volonté du Gabon de réintégrer l’Opep devait faire l’objet d’une étude par ses membres. Après un tête à tête entre Dieudonné Etienne Ngoubou, le ministre gabonais du Pétrole et Abdallah Salem el-Badri, secrétaire général de l’Opep, la nouvelle est tombée : le pays réintègre à nouveau l’organisme après plus de 20 ans de retrait. « Nous sommes très heureux de confirmer le retour du Gabon dans l’organisation des pays exportateurs de pétrole. Dans les années à venir, nous allons résolument travailler avec le ministre et les acteurs du pétrole au Gabon », annonçait au cours d’une conférence de presse le secrétaire général de l’Opep. «Nous croyons que nous pouvons être un membre actif et un partenaire profondément engagé  dans les activités de l’Opep», a rétorqué le ministre du Pétrole.

 

Ce retour est marqué par un environnement pétrolier mondial en crise. Le prix du baril de pétrole est en effet déjà passé entre janvier 2014 et janvier 2015 de 110 à 50 dollars. Il est même brièvement tombé en dessous de 30 dollars, et flirte plus u moins avec ce chiffre depuis.  Le marché est en suroffre. Et le phénomène n’est pas près de se résorber : lundi Téhéran a déclaré vouloir produire 500.000 barils par jour en plus. Avec une production de 200.000 barils par jour, le Gabon est le plus petit pays producteur de pétrole membre de l’organisation, et le seul pays de la zone Cemac à faire partie de l’Opep. Le Gabon avait rejoint l’OPEP en 1975 et l’avait quitté suite au refus de diminuer sa contribution annuelle au budget de l’Organisation fixé à 1,79 million de dollars, en 1995.

 

L’Opep compte désormais 15 membres, le Gabon, l’Algérie, l’Angola, l’Arabie saoudite, l’Équateur, l’Indonésie, l’Iran, l’Irak, le Koweït, la Libye, le Nigéria, le Qatar, les Émirats arabes unis et le Venezuela.

0 Comments

Donner son avis