Jorge Costa rempile

Débats & Opinions

Jorge Costa rempile

Jorge Costa, enfin de contrat depuis le 30 juin dernier, a été reconduit au poste de sélectionneur du Gabon. La fédération lui assigne l’objectif d’atteindre « au moins » la finale de la CAN 2017 accueillie par le Gabon.

 

L’entraîneur portugais Jorge Costa a été reconduit à la tête des panthères. C’est la Fédération gabonaise de football (Fégafoot) qui a officialisé, hier, le maintien du sélectionneur (et de son staff) à la tête de l’équipe : « La Fédération gabonaise de football (Fegafoot) a décidé de reconduire le staff technique dirigé par Jorge Costa pour une durée de six mois. » De quoi soulager le Jorge Costa, qui était sur la sellette depuis plusieurs semaines.

 

Un appel avait même été lancé pour lui trouver un remplaçant et pour porter une stratégie neuve pour la période 2016-2018.  « Au terme de l’appel d’offres lancé par la Fédération gabonaise de football (Fégafoot), suite à la fin du contrat du staff technique dirigé par Jorge Costa et après évaluation de la situation, la Fégafoot, garante de la sérénité du football national dans un contexte marqué certes par des résultats en dents de scie. » Il s’agit donc d’une seconde chance.

 

Le bilan du technicien portugais depuis son arrivée en juillet 2014 (2 défaites dont 1 contre la modeste Sierra Leone, 2 victoires, 1 nul pour les 5 derniers matches) avait laissé une impression mitigée chez les fans de d’équipe nationale. D’autant que Jorge Costa pointerait en tête du classement des sélectionneurs le mieux payé d’Afrique, avec 70.000 euros mensuels. IL ressigne magré tout pour un nouveau tour, avec une pression accrue cette fois.

 

Son nouvel objectif : remporter la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football en janvier-février 2017. L’attention est plus que jamais sur les panthères, puisque le Gabon sera le pays hôte de ce rendez-vous sportif majeur.

 

D’aucuns affirment que c’est l’amitié entre Jorge Costa et certaines figures proches du pouvoir qui lui ont valu de rempiler. « Tout était joué d’avance. La fédération a fait circuler l’information comme quoi seuls Costa, l’Égyptien Hassan Shehata (triple vainqueur de la CAN avec les Pharaons en 2006, 2008 et 2010) et le Franco-algérien Jdilali Bahloul avaient envoyé leur CV, ce qui est faux. Il y avait d’autres entraîneurs intéressés, comme Paul Le Guen notamment », explique une source proche du dossier.

0 Comments

Donner son avis