BNP-PARIBAS veut céder ses parts au sein de la Bicig

Economie

BNP-PARIBAS veut céder ses parts au sein de la Bicig

Le groupe bancaire français BNP-PARIBAS, actionnaire principal de la Banque internationale pour le Commerce et l’industrie du Gabon (Bicig), a décidé de se retirer du capital de l’institution bancaire dès qu’un « repreneur sérieux » se sera manifesté.

 

La banque française, principal actionnaire de la Banque internationale pour le Commerce et l’industrie du Gabon (Bicig), a annoncé vouloir quitter sa position d’actionnaire majoritaire. Cette décision met un terme à 32 ans de collaboration. L’établissement de Libreville cherche ainsi un repreneur – procédé pour lequel la BNP-PARIBAS a promis d’apporter son soutien afin de finir « en de bonnes mains ».

 

Cette annonce fait suite à un changement de stratégie du groupe qui compte réduire ses activités sr le continent africain. Il a en effet annoncé un retrait similaire au Sénégal, là où le groupe français souhaite vendre ses parts de la BICIS. Les analystes estiment que cette nouvelle stratégie serait une réaction à l’amende de près de dix milliards de dollars en 2015 que la fisc américain avait imposé à a banque française.

 

La banque française a annoncé qu’elle resterait à la tête de la Bicig jusqu’à ce qu’une « offre sérieuse » de reprise soit reçue, et compte s’assurer d’une transition sans heurts. Ainsi, la dernière offre faite par le Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS) n’a pas été retenue. Après un premier échec de négociations, les pourparlers avec la banque marocaine Attajiwarfa Bank ont repris d’après une source proche du dossier.

 

Si initialement les rumeurs disaient le Conseil d’Administration de la Bicig se tournait davantage vers les offres d’un établissement financier américain ou européen, ce revirement semble leur donner tort. L’opération est bien avancée, mais l’État gabonais, qui possède la même part que BNP Paribas, semble encore réticent à ce transfert.

 

Depuis sa création, le 30 mars 1973, la BICIG se fait fort de proposer des solutions bancaires
innovantes et performantes afin de soutenir au mieux le développement du Gabon. Elle est détenue à hauteur de 47% par le groupe bancaire français BNP Paribas.

0 Comments

Donner son avis