Grippe aviaire : volailles françaises interdites

Actualités

Grippe aviaire : volailles françaises interdites

Suite à des risques d’épidémie du virus H5N8, véhiculé par les oiseaux migrateurs, en France, le ministère de l’Agriculture a décidé d’interdire toute entrée de volaille du pays au Gabon.

 

C’est la quarantaine ! Les volailles françaises sont désormais interdites au Gabon. Depuis quelques semaines, le pays est frappé par une nouvelle épidémie de la maladie transmise par les oiseaux migrateurs. 406 cas ont été notifiés, dont 245 parmi des oiseaux sauvages, 155 parmi des bêtes en élevage, et 6 chez des oiseaux en captivité. Plus généralement, 13 pays européens sont actuellement touchés par le virus H5N8.

 

L’épidémie empire : la France compte désormais 89 foyers de grippe aviaire dans des élevages de volaille – contre 47 il y a deux semaines. Le premier cas remonte lui au 2 décembre. Des mesures de confinement des volailles pour éviter la propagation du virus via les oiseaux migrateurs sauvages ont été prises. Des abattages massifs ont aussi au lieu dans les élevages dès qu’un cas suspect est détecté.

 

En réaction à cette menace, un communiqué du ministère de l’Agriculture gabonais est venu annoncer l’interdiction de la viande de volaille française dans le pays : « Toutes espèces de volailles vivantes, toute importation d’œufs à couver et de poussins d’un jour, d’oiseaux de compagnies et d’oiseaux sauvages en provenance de France ». Cette mesure préventive a été prise le 26 décembre dernier.

 

Le Gabon n’est pas le premier pays du continent à refuser l’importation de la volaille en provenance de France. Depuis le retour de la grippe aviaire, l’Égypte, l’Algérie, le Maroc et la Tunisie ont pris des mesures similaires e, décembre 2015. Elles sont encore en vigueur. Cette année le Sénégal également interdit toute exportation après la notification de nouveaux cas dans le sud-ouest de la France.

0 Comments

Donner son avis