Le Gabon prend la présidence tournante du conseil des ministres de l’ OHADA

Gabon Life

Le Gabon prend la présidence tournante du conseil des ministres de l’ OHADA

Le ministre gabonais de la Justice, Francis Nkea Nzighe, s’est vu remettre les attributs de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA). Il succède à son homologue guinéen Cheick Sako, ce 30 janvier 2018.

 

A la suite de la Guinée, c’est le Gabon qui prend la tête du Conseil des ministres de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires. Emmanuel Issoze Ngondet a présidé, hier, à Libreville, la cérémonie de passation de charge entre la Guinée, représentée par Cheick Sako, et le Gabon, à travers Francis Nkea Nzigue. Cette institution ayant pour vocation d’assurer la sécurité juridique et judiciaire ainsi que la facilitation des structures économiques dans les Etats singatires.

 

« Naturellement, le Gabon ne ménagera aucun effort au service du renforcement de la sécurité juridique des affaires dans nos Etats membres, condition préalable à l’essor des entreprises qui, comme vous le savez, sont les moteurs du développement de nos pays », a déclaré Issoze Ngondet. Clôturant la séance, le Premier Ministre gabonais a affirmé que son pays, membre fondateur de l’OHADA, apprécie le privilège qui lui est donné de présider durant l’année 2018 aux destinées de notre commune Organisation.

 

Il s’agit de la 3e présidence de son histoire, après 1998 er 2003. Durant cette année, l’OHADA fêtera ses 25 ans d’existence. Une célébration est d’ores et déjà prévue en octobre prochain à Libreville. L’OHADA a été mise en place au moment où une partie des pays africains étaient en difficultés économiques majeures, associées aux différents programmes d’ajustement structurels imposés par la Banque Mondiale (BM) et le Fonds monétaire international (FMI). Plus de 100 000 entreprises ont été créées grâce à son soutien.

0 Comments

Donner son avis