Total Gabon menace d’entrer en grève le 30 juin prochain

Economie

Total Gabon menace d’entrer en grève le 30 juin prochain

L’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), a notifié à la Direction générale de la société Total Gabon son intention d’entrer en grève pour deux semaines dès le 30 juin prochain. Elle entend ainsi s’opposer à l’application du congé technique par la compagnie pétrolière.

 

« L’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) vient porter à votre attention le présent préavis de grève qui expire le samedi 30 juin 2018, à 23h59 », peut-on lire dans le document transmis à la Direction générale de Total Gabon. « A l’expiration dudit préavis, l’ONEP se réserve-t-elle le droit de lancer une grève de quinze (15) jours dans toutes les installations où opère la société Total Gabon (bases Port-Gentil et Libreville ; sites Cap Lopez, PG2, TRM et AGM », poursuit le communiqué.

 

Cette mobilisation sociale fait site à l’échec des discussions entamées mi avril, puis lors des assemblées générales organisées du 23 au 25 mai dernier sur les sites Cap Lopez, PG2, Anguille marine, Torpille marine et à la base de Port-Gentil. Les syndicalistes réclament entre autres, l’évolution des carrières, la classification socioprofessionnelle, l’instauration du 13ème mois comme dans d’autres filiales du groupe et d’autres entreprises sur le territoire gabonais.

 

En outre, les salarias demandent l’élaboration d’un nouveau système de rémunération, le groupement d’intérêt économique, le paiement d’un bonus partiel de cession des actifs, la mutation du personnel des sites vers la base, la prime de panier, l’évolution des primes sur le Cap Lopez et la prime de responsabilité.

 

« A l’unanimité, les cinq sites ont voté à 91,99% pour le dépôt d’un préavis de grève auprès de notre syndicat majoritaire (Onep) », peut-on lire dans le procès-verbal revenant sur les rencontres infructueuses entre direction et syndicats. « Nous avons eu une séance de travail avec les délégués du personnels et conformément à la volonté des salariés, nous allons dans les prochaines heures déposer sur la table de la direction générale de Total Gabon un préavis de grève auquel seront annexées les revendications des salariés », confie le Secrétaire général adjoint de l’Onep

 

« L’Onep reste disponible pour un dialogue ouvert avec la société Total Gabon en vue de la satisfaction des attentes légitimes actuelles des employés », ajoute, Sylvain Mayabi Binet.

0 Comments

Donner son avis