Olam International améliore les opérations d’huile de palme au Gabon

Actualités, Economie

Olam International améliore les opérations d’huile de palme au Gabon

Le géant de l’agro-alimentaire Olam International a annoncé que sa plantation de palmiers Makouke au Gabon était la dernière de ses installations à obtenir la certification RSPO (Table ronde sur l’huile de palme durable).

La société, qui reste un acteur clé dans le secteur du cacao, a déclaré vouloir s’assurer que tous ses sites africains disposeraient d’une telle accréditation d’ici 2021, afin de répondre à son cahier des charges en faveur de sa bonne gestion de l’environnement.

L’année dernière, l’entreprise a publié son « avancée sur une huile de palme durable », dans laquelle elle a souligné son engagement en faveur d’une production et d’un approvisionnement durables en huile de palme. Cet ingrédient a fait les gros titres de la presse internationale ces dernières années. L’ensemble du secteur a été critiqué par les groupes de défense de l’environnement préoccupés par la qualité des activités agricoles.

Des plantations favorables à la conservation des forêts et des espèces

Comme l’explique Olam, sa plantation de Makouke, qui est la quatrième au Gabon, est gérée par Olam Palm Gabon (OPG), une entreprise en joint-venture avec la République gabonaise. Fondée dans les années 1960, OPG l’a acquise en 2016. Cette plantation de 18 707 hectares est la quatrième plantation d’Olam à être certifiée RSPO et porte sa superficie totale certifiée RSPO à 112 455 hectares, soit 78% de ses concessions de palmiers.

La certification placerait la société comme le plus grand producteur certifié en Afrique avec une capacité de production de 92 000 tonnes d’huile de palme durable certifiée (CSPO), 16 866 tonnes de palmiste durable (CSPK) et 6 500 tonnes d’huile de palmiste durable certifiée (CSPKO).

Lors de la remise des prix d’excellence RSPO 2019, Olam a été récompensé pour son engagement fort à mettre en place des plantations de palmiers à huile durables qui génèrent des impacts positifs nets à travers la conservation des forêts, la conservation des espèces et la réduction des émissions à grande échelle au Gabon.

« Depuis le début de nos activités, nous nous sommes engagés à protéger les hautes terres protégées, parallèlement au développement et à l’exploitation durables de nos palmeraies. Nous sommes honorés que nos efforts aient été récompensés par la RSPO. Makouke marque une nouvelle étape dans l’obtention de la certification RSPO pour toutes nos plantations au Gabon et concrétise notre ambition d’être le premier producteur certifié d’huile de palme en Afrique », a déclaré Darshan Raiyani, vice-président directeur et responsable des plantations au Gabon d’Olam.

Des plantations positives pour le climat

La majorité de la plantation Makouke, vieille de 30 ans, a été replantée avec des variétés résistantes à haut rendement. Des évaluations de la haute valeur de conservation et de stock de haut carbone ont été menées sur une superficie de 5 488 ha dans la plantation.

En outre, la superficie plantée de la concession est de 5 934 ha, dont 1 016 ha conservés en haute valeur de conservation et de 11 244 ha supplémentaires réservés à la conservation et à l’utilisation de terres par les villages, ce qui signifie que 65% de la concession totale est protégée. La superficie restante est allouée aux infrastructures, notamment aux installations, aux routes et aux logements.

« L’approche de conservation du paysage mise en œuvre par le gouvernement gabonais et Olam assure un rapport équilibré entre production et conservation basé sur des résultats scientifiques. Au Gabon, nous nous orientons vers des directives plus strictes pour nous assurer que toutes les entreprises du secteur agroalimentaire suivent le même cheminement et en juin 2019, nous avons annoncé que la RSPO constituait la norme pour le développement de la palme au Gabon », a déclaré le professeur Lee White, ministre des Forêts, de la Mer, de l’environnement et du climat de la République gabonaise.

Olam Palm Gabon gère une zone de concession globale de 144 000 ha, avec plus de 50% (72 000 ha) de forêts, de zones humides et de savanes à haute valeur de conservation protégées en permanence. Ses plantations sont les seules au monde à avoir été évaluées comme positives pour le climat (réduction nette du carbone atmosphérique) par un groupe indépendant de scientifiques internationaux. Olam s’engage à ne plus développer ni élargir de nouvelles plantations avant que toutes ses plantations n’aient obtenu la certification complète RSPO en 2021.

 

0 Comments

Donner son avis