Un bateau-citerne joue avec les douanes gabonaises

Uncategorized

Un bateau-citerne joue avec les douanes gabonaises

La hausse des prix du carburant enregistrée ces derniers mois a donné de (mauvaises) idées à certains. Ainsi, un bateau-citerne stationne au large des côtes gabonaise afin d’y réaliser un juteux business. Plus précisément localisé dans les eaux internationales, ce bateau rempli de carburant serait devenu la station essence de plusieurs entreprises gabonaises – la plupart basées à Port-Gentil. L’affaire commence à faire du bruit et les autorités cherchent la meilleure stratégie à adopter pour mettre fin à ce commerce des plus atypiques.

 

L’occasion est trop belle pour certaines entreprises. Pourquoi payer 660 francs CFA le litre de carburant quand il est possible de se le procurer à 330 francs ? Pour cela, la manœuvre est un peu hétérodoxe puisqu’il faut prendre le large en direction d’un bateau-citerne stationné dans les eaux internationales. A lieu qui n’a rien d’anodin, car en n’entrant pas dans les eaux territoriales gabonaises, cette pompe à essence des mers ne se soumet pas au droit du pays.

 

Le manque à gagner est important car chaque litre de carburant est taxé à hauteur de 31,25 % par l’Etat. Les entreprises qui viennent donc s’approvisionner ne payent pas cette taxe et se mettent ainsi dans l’illégalité. Car si le bateau-citerne est difficilement attaquable d’un point de vue strictement juridique, les entreprises gabonaises qui font entrer du fuel dans le pays devraient au moins s’acquitter de cette taxe. Une manière de mettre un grand coup de frein à ce trafic.

 

Malheureusement, l’enquête lancée il y a plusieurs semaines et qui a permis de réunir quelques éléments importants, n’a pas encore débouché sur des accusations en bonne et due forme. Plusieurs entreprises ont été interrogées par les enquêteurs, mais aucune preuve assez solide n’a pu être réunie à ce jour. C’est pourquoi, ce trafic a toujours lieu et continuera tant qu’une réponse adéquate n’aura pas été donnée.

0 Comments

Donner son avis